Été 2018  Ana Vaz - The Voyage Out 

The Voyage out
se développe autour de deux évènements qui se sont produits au Japon : d’une part, la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenue en mars 2011 à la suite du tsunami qui ravagea la région de Tōhoku ; d’autre part, l’éruption volcanique en novembre 2013 dans l’archipel d’Ogasawara qui a créé un nouvel îlot au large de Nishino-shima avant de s’agglomérer à cette ile principale. À travers la mise en parallèle de ces phénomènes, le projet d’Ana Vaz interroge notre époque de l’Anthropocène en télescopant documentaire et fiction, temps géologique et extrême contemporanéité, poétique anthropologique et critique de la modernité industrielle.

À la suite d’une période d’investigations sur place au mois de juin 2018, l’exposition au centre d’art contemporain Ange Leccia à Oletta du 17 juillet au 30 septembre souhaite présenter un format expérimental associant différentes pratiques (films, performances, installations), telle la première étape d’un dispositif narratif qui se déploiera ensuite au LUX moving images à Londres, à l’espace Khiasma aux Lilas (qui l’a accueilli en résidence en 2017), et au Confort moderne à Poitier. Produit par Spectre productions avec l’aide du CNAP, du Dispositif pour la Création Artistique multimédia et Numérique (DICRéAM) du CNC et de TBA21 – Academy, l’œuvre d’Ana Vaz explore les conditions actuelles de la fiction comme alternative au désastre et affirmation des possibles. Elle lie la recherche historique aux spéculations post humanistes afin de produire une nouvelle cartographie à la fois sensible et politique.